30 novembre 2018

Réunion entre FCA et le représentations syndicales à Turin

  • Investissements centrés sur les motorisations 100% électriques et hybrides
  • Première installation d'une plateforme dédiée aux véhicules électriques à batterie (BEV), avec première application sur la toute nouvelle Fiat 500 BEV
  • Importantes synergies obtenues grâce à l'application commune de groupes motopropulseurs électrifiés et au partage de plates-formes
  • Utilisation optimale de l'actuel outil industriel italien et de ses capacités disponibles
  • Une réunion s'est tenue ce jeudi 29 novembre à Mirafiori (Turin) entre Fiat Chrysler Automobiles et les syndicats signataires de la convention collective du travail applicable aux sociétés du groupe en Italie.

    Au cours de la réunion, la direction a présenté le plan produits pour les usines italiennes qui soutiendra la mise en œuvre du Business Plan 2018-2022 dévoilé lors du Capital Markets Day en juin à Balocco.

    En ouverture de la rencontre, Mike Manley, CEO de FCA, a déclaré : «Mirafiori accueillera la première plate-forme 100% électrique (BEV) qui sera appliquée à la nouvelle Fiat 500 et qui pourra être aussi utilisée sur d'autres modèles du Groupe dans le monde. Des investissements supplémentaires pour nos marques Jeep, Alfa Romeo et Fiat permettront de tirer parti des capacités de production existantes et d'améliorer les économies d'échelle et l'efficacité des approvisionnements résultant de l'utilisation d'une architecture commune et du même système de propulsion hybride électrique rechargeable (PHEV). Et ce, en préservant les caractéristiques propres à chaque marque ».

    Pietro Gorlier, Chief Operating Officer (COO) de la région EMEA, a présenté le plan industriel du Groupe pour l'Italie, qui prévoit le lancement de 13 modèles entièrement nouveaux ou restylés au cours de la période 2019-2021, ainsi que le développement de nouvelles solutions de mettant l'accent de manière significtaive sur les technologies hybrides et électriques.

    En particulier, Pietro Gorlier a donné de plus amples détails sur les investissements importants qui seront lancés dans les prochaines semaines, dont la production de la nouvelle Fiat 500 BEV à Mirafiori (Turin) et de la Jeep Compass européenne à Melfi, en utilisant les mêmes plate-forme et technologie PHEV du Renegade. Sur la base de cette même plate-forme flexible et de la technologie PHEV, le site de Pomigliano va se préparer à la production d'un SUV compact Alfa Romeo. Une Fiat Panda MHV (véhicule avec hybridation légère) sera également produite sur ce site.

    En outre, Pietro Gorlier a annoncé la mise en place d'un nouveau module à Termoli pour la production de versions hybrides turbo ou atmosphérique du moteur essence FireFly de 1,0 et 1,3 litre.

    Les initiatives prévues concernant les véhicules et les groupes motopropulseurs vont exploiter les capacités existantes, en affectant une mission produit claire aux usines italiennes et en permettant un retour au plein emploi.

    L'investissement en Italie sur la période 2019-2021 totalisera plus de 5 milliards d'euros.

    « L'investissement programmé pour l'Italie au cours de la période du plan, qui est axé sur l'utilisation de plates-formes communes, flexibles et électrifiées, renforcera l'orientation de l'empreinte industrielle italienne vers nos marques globales et nos marchés mondiaux », a déclaré M. Gorlier. « Dans les prochains mois, nous lancerons des programmes de formation pour les employés, axés sur les technologies hybrides et électriques. Je suis convaincu qu'avec notre main-d'œuvre, nous réussirons le lancement sur les marchés de ces nouveaux programmes passionnants ».

     

    Bruxelles, le 30 novembre 2018

     

    dernières vidéos

    recherche avancée

    Recherche...

    De
    Pour
    Recherche